Recrutements de cadres : une accélération attendue à la rentrée

L’Apec anticipe un fort accroissement des mbauches de cols blancs au troisième trimestre. Après une année 2020 marquée par un recul des embauches et une mobilité professionnelle ralentie, l’horizon semble se dégager . Les entreprises retrouvent confiance.

 

Le redémarrage se confirme avec des recrutements cadres et un niveau d’offres d’emploi en hausse, confirmant la tendance du printemps dernier. Une entreprise sur sept a embauché au moins un cadre au second trimestre 2021, soit 2 points de plus qu’au trimestre précédent. Cette hausse est portée par les « services à forte valeur ajoutée » traditionnellement pourvoyeurs d’emploi qualifié. Cela représente 57 % des recrutements prévus en 2021 (+7 points vs T1 2021).

 

La reprise se traduit également par un volume d’offres qui retrouve un niveau proche de celui d’avant crise (- 6% d’offres entre le T2 2021 et le T2 2019). C’est la première fois, depuis le début de la crise sanitaire, que les offres d’emploi retrouvent une évolution positive, par rapport à juin 2019.

 

Pour le 3e trimestre , 54 % des entreprises (+8 points vs le T2 2021) se disent capables d’anticiper leur activité et une très grande majorité affiche une confiance dans l’évolution de leur carnet de commandes. Cette confiance se confirme quelle que soit la taille de l’entreprise et tous secteurs confondus. Portées par ce regain d’optimisme, 12 % des entreprises prévoient de recruter au moins un cadre au cours des trois prochains mois.