Recrutements : Scalian veut doubler la mise

Le spécialiste du conseil en Ingénierie, actif dans le management de projets industriels, la supply chain, l’architecture et développement de systèmes numériques embarqués et applicatifs de systèmes d’information, ainsi que dans l’intelligence artificielle (5000 salariés dans neuf pays), compte créer  1 150 postes  en France , uniquement en CDI, en plus de 550 autres à l’international d’ici fin 2023.

 

La DRH de Scalian,  Caroline Nancy, explique qyue ce recrutement massif correpond à l’objectif de maintenir les 27% de croissance organique réalisés en 2022.  « Nous disposons, à date, d’un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros et envisageons d’atteindre les 600 millions d’euros à l’horizon 2024 ».

 

En 2022, le groupe présidé par Yvan Chabanne (photo) avait déjà embauché 1200 personnes dans une quinzaine de métiers : Développeurs , architectes, chefs de projets, ingénieurs systèm, acheteurs, contrôleurs de gestion, spécialistes de supply chain, etc.

 

L’enjeu d’attractivité est fort. Pour  y répondre, Scalian a, dixit son DRH, pris à bras-le-corps les questions de pouvoir d’achat, la famille, de santé et de d’environnement, Elle invoque « une prime de partage de valeur, une augmentation générale, la monétisation de jours RTT, la revalorisation de la valeur faciale des tickets restaurant, un complément de salaire octroyé en cas d’arrêt longue maladie et un budget dédié aux œuvres sociales augmenté ».