Réforme des retraites : FO farouchement opposée au régime universel à points

Force ouvrière persiste et signe. Elle entend défendre la retraite par répartition « garante de la solidarité intergénérationnelle ». Pas question de toucher aux régimes existants, général et complémentaire, systèmes particuliers inclus.

 

Selon l’organisation de Yves Veyrier (photo), « un régime universel à points remettrait en cause le calcul des droits à pension sur les annuités et les meilleures années de la carrière. Ce serait la porte ouverte à “la capitalisation individuelle pour ceux qui en ont les moyens”.

Fo fait aussi savoir que toute tentative de reculer encore l’âge de la retraite, que ce soit par report de l’âge légal ou par l’allongement de la durée d’activité, serait un casus belli. Tout comme la CGT, elle demande au gouvernement de dévoiler son projet pour sortir de la cacophonie qui perdure depuis plusieurs jours.  Elle menace de mettre fin à toute participation à la concertation que mène le Haut Commissaire, Jean-Paul Delevoye.