Réforme du droit du travail : les syndicats refusent de rendre un avis sur la sixième ordonnance

Les cinq confédérations syndicales ont unanimement refusé de rendre un avis sur l’ordonnance « balai » lors de la sous-commission des conventions et accords (SCCA) de ce 8 décembre. Elles réclament au préalable une présentation du texte dans le cadre de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), comme cela a été fait pour les cinq précédentes ordonnances.
 
« Tenir les cadences infernales imposées par le gouvernement pour boucler les ordonnances travail avant la fin de l’année a prouvé et trouvé ses limites », estime la CFE-CGC.   Lors de la séance du  SCCA réunie le 23 novembre dernier,les représentants des syndicats et des organisations d’employeurs avaient souligné la difficulté d’émettre des avis sur les projets de décrets dans des délais qu’ils jugent trop courts pour analyser sérieusement les documents.
 
« C’est la conséquence directe de la surcharge de travail des différents services des ministères qui subissent également les affres du calendrier démentiel et qui sont de ce fait dans l’incapacité de transmettre leurs productions dans des délais raisonnables », insiste la CFE-CGC.