Remue-méninges autour de l’égalité et de la mixité

Les associations, fondations et structures sans but lucratif, ainsi que les centres de recherche et les universités ont jusqu’au 15 mai pour déposer auprès de la Fondation Égalité Mixité une demande financement dans le cadre de l’appel à projets centré sur qui la mixité des métiers et l’égalité professionnelle, organisé sous l’égide de FACE. En plus d’être pérennes et de toucher le plus grand nombre, les projets doivent donner la priorité à l’innovation sociale. Le comité de sélection sera organisé en juin prochain. Les résultats seront  connus en juillet.

 

Malgré la baisse de la ségrégation professionnelle constatée depuis 30 ans, quatre entreprises françaises sur 5 ont une répartition des genres déséquilibrée. Les hommes restent majoritaires dans l’industrie (70 %) et dans les entreprises de plus de 5 000 personnes (60 %). Les femmes sont plus présentes dans les emplois des secteurs services à la personne et la santé (90 %), les organisations publiques (71 %) ainsi que dans les métiers de l’éducation et de la formation (55 %). La barrière n’est pas près de tomber : seule une entreprise sur trois estime recevoir autant de candidatures féminines que masculines alors que 84 % des organisations pensent que tous leurs postes sont accessibles aussi bien aux femmes qu’aux hommes.

 

Parmi les membres de la Fondation Égalité Mixité figurent notamment AXA, Engie, Michelin et Orange, particulièrement impliqués dans cet appel à projets.

 

Les porteur.euse.s de projet doivent obligatoirement soumettre leur demande de financement en remplissant le dossier « Fondation Egalité-Mixité_Appel à projets_2016 » disponible sur le site internet de la Fondation FACE