Remue-méninges : la Société Générale veut faire de chaque collaborateur un intrapreneur

La banque a lancé cette semaine un programme mondial intreprenariat. Étape ultime et version de la boîte à idées orientée business, il est ouvert à tout collaborateur.

Internal Startup Call, c’est le nom du projet, a pour objectif de donner à chacun les moyens de s’investir dans « la construction des nouvelles activités, en rupture et à fort potentiel pour le groupe ». Il s’agit de faire émerger des projets internes, embryons de futurs produits et services que la Société Générale pourrait proposer à ses clients. Y compris des idées qui vont au-delà des services bancaires traditionnels.

 

Différentes thématiques ont été identifiées : gestion de la donnée, plateforme bancaire, service de paiements, environnement de travail, finance responsable, etc. Les concepts de startup proposés seront évalués et accompagnés afin d’être affinés d’ici à février 2018, avant d’être soumis à l’appréciation du comité de direction du groupe pour un premier tri. Dans un deuxième temps, les startups sélectionnées seront amenées à pitcher devant les membres du comité. On saura après ce grand oral quelles idées seront sponsorisées et accélérées

 

Les intrapreneurs seront accompagnés par des équipes d’innovation internes ou des partenaires. Les membres de l’équipe ad hoc pourront se concentrer à plein temps et pour une durée déterminée à la réalisation du projet. Lequel sera évalué une fois par trimestre. « Les comportements de nos clients changent et nous avons le devoir de questionner la manière dont nous leur apportons des services. Internal Startup Call contribue aussi à diffuser la culture de l’innovation en partant des attentes des clients », explique le DG, Frédéric Oudéa (photo).