Retraite : les fonctionnaires inquiets, sans connaître leurs droits

Préfon, spécialiste de la retraite complémentaire du service public publie son baromètre trimestriel sur la retraite. Ils révèlent l’inquiétude des agents sur leur avenir, mais aussi leur méconnaissance du niveau de pension.

 

Comme leurs homologues du secteur privé, les agents de l’État sont majoritairement pessimistes sur leur retraite. Plus d’un sur deux se disent inquiets, voire très inquiets. « Depuis le lancement du baromètre en 2012 nous observons une persistance du pessimisme des agents concernant leur retraite » confirme Christian Carrega, DG de Préfon.

 

Parmi les répondants, les 35-49 ans paraissent plus anxieux, seul 1 % d’entre eux se déclarent confiants. D’autre part, les personnes vivant seules semblent les plus préoccupées. Les agents issus de la Territoriale sont 63 % à se déclarer inquiets, contre 61 % dans le baromètre précédent . La tendance est beaucoup plus marquée chez leurs homologues de l’hospitalière 65 % déclarent être inquiets lorsqu’ils pensent à la retraite, alors qu’ils étaient 44 % précédemment. Et moins on épargne, plus on appréhende la fin de carrière. Sur le niveau d’information , les quinquas paraissent plus satisfaits (60 %). À l’inverse, les 35-49 ans s’estiment insuffisamment informés. Concernant leur connaissance sur l’âge de leur départ à la retraite, sans surprise, plus les agents sont âgés, plus ils sont enclins à le connaître.

 

L’enquête indique une méconnaissance générale des agents sur montant éventuel de leur future pension. La totalité des moins de 35 ans déclare ne pas avoir d’idée sur la rémunération qu’ils percevront. De même, 81 % des 35-49 ans et 59 % des plus de 50 ans en ignorent le montant.Plus d’un fonctionnaire sur trois juge que sa retraite représentera environ 60 % de son salaire actuel, primes incluses. Or, un bon tiers considère qu’il aura besoin de 80 % de sa rémunération actuelle pour satisfaire ses besoins à la retraite.

 

L’enquête a été réalisée par auprès d’un échantillon de 427 agents de la fonction publique affiliés Préfon interrogés par Internet entre le 11 août et le 17 septembre 2015.