Retraite : les fonctionnaires sont moins pressés de raccrocher

Les fonctionnaires partent de plus en plus tard à la retraite, constate une étude signée Hady Senghor  (Drees).  Entre 2002 et 2015, l’âge moyen des nouveaux retraités au moment de leur départ à la retraite a augmenté de 2,8 ans, du fait des réformes successives.

Les agents hospitaliers de ont le plus allongé leur carrière.  Dans cette catégorie, l’âge moyen de départ a augmenté de 4,1 ans depuis 2003, contre 2,6 ans de plus pour les fonctionnaires de l’État et seulement +1,8 an dans la fonction publique territoriale. Malgré l’augmentation de la durée de cotisation requise pour bénéficier d’une retraite à taux plein, le nombre de personnes qui font du rab afin de bénéficier d’une majoration de pension (bonus) est à la hausse. Et à l’inverse, la part des fonctionnaires pressés de raccrocher quitte à percevoir une retraite amputée diminue depuis 2009.

 

En 2015, l’âge moyen des nouveaux retraités au moment du départ à la retraite s’établit à 60,8 ans dans l’ensemble de la fonction publique (militaires non compris). Le cap est de 61,1 ans dans la fonction publique de l’Etat, de 61,2 ans dans la territoriale et de 59,3 ans dans les établissements hospitaliers.