Retraites : les Français mieux informés, mais inquiets

Luc Arrondel (PSE-CNRS), Loïc Gautier (CDC-DPS), Aurélie Lemonnier (CDC-DPS) et Laurent Soulat (CDC-DPS) décortiquent dans la revue Questions politiques sociales – Les études liée à la Caisse des Dépôts, les premiers résultats l’enquête sur la perception de la retraite en France.

 

Bonne nouvelle, les Français connaissent de mieux en mieux de leurs droits personnels en matière de retraite. Selon l’étude, 53 % en ont une bonne connaissance, soit une hausse 16 points par rapport à 2012), et cela quel que soit l’âge de la personne interrogée. Les auteurs y voient peut-être «  l’effet du débat public sur les retraites fin 2019 et début 2020, et plus certainement, de la systématisation du droit à l’information dont n’avait bénéficié qu’une partie des personnes interrogées en 2012 ». Un bémol toutefois : la connaissance des droits personnels a beaucoup moins progressé chez les personnes aux revenus les plus faibles.

 

Autre constat : les Français sont plus inquiets quant à l’avenir du système de retraite en général, tout en l’étant moins pour leurs droits personnels. Analyse des chercheurs : «  La progression de la connaissance de leurs droits personnels n’y est sans doute pas étrangère : les personnes se déclarant bien informées sur ce plan sont aussi nettement plus confiantes que les autres ». L’enquête souligne que six personnes sur dix (63%) sont favorables au fonctionnement actuel du système de retraite, tandis que 24 % y sont défavorables. Invités à indiquer quelles mesures ils privilégieraient pour rétablir l’équilibre financier du système, les répondants citent davantage celles visant à retarder l’âge de liquidation (notamment via la hausse de la durée de cotisation) que la hausse des cotisations sur les actifs. Les mesures affectant le pouvoir d’achat des retraités recueillent peu de suffrages.