Safran : nouvel accord en faveur de l’insertion et de l’emploi des personnes handicapées

La direction de Safran et les syndicats CFDT, CFE-CGC et CGT-FO ont signé un second accord en faveur de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Conclu pour une durée de 3 ans (2015-2017), il renforce les axes du précédent texte, sans viser encore le seuil légal de 6%.

 

Il comprend un plan d’embauche de travailleurs handicapés comprenant au minimum 90 embauches, le maintien dans l’emploi et l’accompagnement du déroulement de carrière, l’intégration via la formation avec l’engagement d’accueillir au minimum 88 alternants et 83 stagiaires.

 

Ensuite, Safran promet la poursuite de la collaboration avec le secteur protégé et adapté (EA/ESAT) et le déploiement d’actions de communication pour sensibiliser et former les salariés de Safran.

 

Ce nouvel accord entend aussi faire du maintien dans l’emploi une priorité forte, notamment via la création de cellules dédiées au sein de chaque établissement. De plus, Safran s’engage à réaliser un nombre d’embauches en CDD et CDI supérieur à ce qui était prévu dans le cadre précédent (augmentation de 25% environ).

 

En outre, d’ici à 2017, Safran soutiendra les initiatives en faveur de l’accessibilité, la situation des aidants familiaux parmi les collaborateurs du Groupe, ainsi que les salariés porteurs de projets en faveur du handicap.

 

«L’engagement de Safran est de conduire une politique active en matière de handicap, en intégrant et en maintenant dans l’emploi des personnes handicapées. C’est un devoir pour l’entreprise, qui a un rôle sociétal. C’est également la volonté de Safran de ne se priver d’aucune richesse, » se félicite le DRH, Jean-Luc Bérard.

 

L’équipementier aéronautique emploie en France plus de 1 700 salariés handicapés et forme chaque année quelque 70 alternants et stagiaires de la même catégorie. En 2013 Le taux d’emploi des personnes handicapées était de 4,5%.