Saisonniers : la FGA-CFDT met en garde contre les effets secondaires des dérogations

Tout en approuvant les efforts engagés par les employeurs et les pouvoirs publics pour recruter des saisonniers, la Fédération CFDT de l’agroalimentaire (FGA-CFDT)à met en garde contre les effets indésirables de cette démarche. Primo, les embauches doivent « se faire dans le cadre d’un contrat de travail et non sur le bénévolat ou le simple coup de main ». Secundo, les offres et demandes de mise en relation doivent avoir lieu dans le cadre d’une proximité territoriale. Tertio, les parties devraient veiller à « la bonne application des mesures barrières face à l’épidémie. Rajouter des risques sanitaires et d’accidents du travail, de travail dissimulé ou précaire en termes d’hébergement, de conditions de vie et de travail, de transport, de rémunération, ne saurait être la solution ».  

 

Les employeurs sont invités à prévoir « des contreparties pour les travailleurs au regard des efforts fournis ». La FGA-CFDT recommande l’édition et la diffusion d’un guide des bonnes pratiques.