Selon la CGT, la cote d’alerte est atteinte à l’usine PSA de Vesoul

La perspective d’une reprise d’activité des usines PSA a du plomb dans l’aile si l’affirmation du syndicat CGT. A Vesoul, (70) le nombre de salariés suspectés de contagion ou présentant des signes atteint 128 sur un effectif de 1200 personnes. Ces dernières 24 heures, on aurait détecté une vingtaine de cas supplémentaires. Les indications alarmantes du syndicat ne sont pas confirmées.

 

La CGT est opposée à une reprise des activités industrielles dans l’automobile, chez PSA malgré un projet d’accord par lequel l’employeur prend des engagements fermes en matière de protection individuelle et collective.