Seul un salarié sur huit est satisfait de l’équilibre entre son travail et sa vie perso

Selon l’enquête « Work Happy » du cabinet de recrutement spécialisé Robert Half, seulement 12 % des salariés se disent satisfaits ou très satisfaits de l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée.

À la question « êtes-vous satisfait de l’équilibre entre votre travail et les autres aspects de votre vie ? », seulement 12 % des 2090 actifs interrogés en France par Robert Half et Happiness Works ont reconnu être satisfaits ou très satisfaits de l’équilibre entre leur travail et les autres aspects de leur vie. 65 % des sondés français sont insatisfaits ou pas du tout satisfaits.

 

À y regarder de plus près, on observe que plus on avance en âge, plus le taux de satisfaction augmente. Il s’établit à 9 % dans la tranche des 18 à 34 ans, monte à 12 % entre 35 et 54 ans et grimpe jusqu’à 14 % parmi les quinquas de 55 ans et plus.

 

Le télétravail valorisé par la réforme du Code du travail pourrait améliorer la situation. En outre, les entreprises planchent sur des mesures susceptibles de fidéliser les collaborateurs. Notamment, 38 % des DG interrogés songent aux horaires flexibles. « La plupart des dirigeants d’entreprises comprennent que le bien-être au travail a un impact concret en termes de productivité », explique Marina Chéné, senior manager chez Robert Half Lyon (photo).

« Nous constatons depuis quelques années que l’équilibre vie pro-vie perso fait partie des aspirations des actifs et cela est fortement apprécié des nouveaux entrants. Valoriser le respect de cet équilibre via des horaires flexibles ou la culture d’entreprise est un atout d’attractivité et de fidélisation dans un marché de l’emploi dynamique et plus concurrentiel. »