Téléperformance devra verser un treizième mois aux intérimaires

Bonne nouvelle pour les intérimaires en poste chez Téléperformance, spécialiste de relation clients et opérateur de centres d’appels externalisés. En France où le groupe exploite une douzaine de plateaux, les travailleurs temporaires ne sont pas logés à la même enseigne que leurs collègues titulaires d’un CDI ou d’un CDD. Ils n’ont pas droit au 13e mois. Jusqu’à ce que la Fédération FO Intérim s’en mêle, à Villeneuve-d’Ascq (59).

 

Elle vient d’obtenir gain de cause. L’employeur va régulariser la situation des 50 intérimaires concernés. Le même processus devrait logiquement s’appliquer à tous les centres d’appels du groupe en France.