Temps de travail : la vérité sur le rythme des cadres

Une enquête de Cadremploi met à mal les clichés les plus répandus sur le rythme de travail des cadres.  Oui, ils sont libres de leur organisation, mais non, ils ne traînent pas en pyjama chez eux pour arriver tard au bureau. Et non, ce ne sont pas les managers qui éteignent les lampions en fin de journée.

Selon la légende urbaine, les cadres arrivent tard au bureau le matin . En région parisienne, ils chercheraient à éviter le rush des heures de pointe et en région, ils traîneraient en pyjama  jusqu’au départ de leurs bambins pour l’école. Oubliez ces  clichés. Une enquête publiée par Cadremploi ce 29 mars  indique que les encadrants , du fait même de leurs responsabilités, « comptent parmi les employés les plus matinaux de l’entreprise ». Trois sur quatre allument leur ordinateur avant 9h, voire avant 8h, pour 24% d’entre eux.

 

L’image du cadre qui termine sa journée de travail très tard et repart avec une pile de dossiers sous le bras est également fausse, à en juger par le sondage Cadremploi. Plutôt matinaux, les cadres ont tendance à ne pas s’éterniser sur leur lieu de travail le soir. Près de  80% d’entre eux partent habituellement avant 19h, et 68% après 18h. « Cette tendance se confirme en particulier chez les jeunes cadres, qui semblent moins studieux que leurs aînés »,  souligne Cadremploi. Pour les moins de 25 ans, la  plage de départ privilégiée se situe entre 17h30 et 18h30.   L’enquête a été réalisée en ligne auprès de 1964 cadres du 1er au 5 mars.