Transport routier de marchandises : neuf pays européens contre le dumping social

Pour garantir les droits sociaux des travailleurs routiers et pour rétablir une concurrence équitable et saine entre les acteurs économiques, les ministres des Transports de neuf pays de l’UE (l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège et la Suède) ont signé le 31 janvier une « Alliance du routier » qui vise à défendre des pratiques professionnelles équitables et respectueuses des droits sociaux.

 

Les ministres veulent faire converger la réglementation européenne notamment dans le domaine social, améliorer le contrôle en partageant les expériences « pour rendre plus efficace la lutte contre la fraude aux règles sociales ». Ils veulent aussi « définir des positions communes » pour lutter contre le dumping et promouvoir une concurrence loyale. En outre, l’Alliance aborde la question de la sécurité sur les routes, en particulier le respect et la compréhension entre conducteurs de véhicules légers et de poids lourds.

 

La Fédération nationale des transports routiers (FNTR) approuve, mais demande à juger sur pièce. «Cette démarche, qui doit être activement soutenue, fait directement écho au travail de sensibilisation entrepris auprès des administrations nationales depuis plusieurs années par la FNTR avec ses collègues des fédérations des pays signataires. Il reste maintenant de passer des paroles aux actes », dit-elle.