Transports routiers : le business va mieux, l’emploi redémarre

Les patrons du transport routier de marchandises retrouvent le sourire. Entre le 1er trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017, le business est en hausse de 5%. Pour les prochains mois, les chefs d’entreprise anticipent une poursuite de la croissance de leur activité et de l’emploi de conducteurs salariés . Dans ce contexte, l’emploi salarié du secteur (personnels roulant et non roulant confondus) pourrait augmenter de 2% à 3% entre le 2e trimestre 2016 et le 2e trimestre 2017.

 

Pour autant, les entreprises se montrent moins optimistes qu’en 2016 sur la situation de leur trésorerie. Motif principal: le coût du carburant repart à la hausse. « Si l’activité s’améliore ce 1er trimestre de l’année, nous sommes attentifs à l’évolution du marché qui est fortement impacté par la hausse simultanée du carburant », analyse Jean-Christophe Pic (photo), président de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR).