Travail temporaire : le fonds d’action sociale facilite la mobilité professionnelle des intérimaires

Le Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT) propose le service SOS location de véhicules déployé en partenariat avec 1 500 agences de location. Quelque deux millions de salariés qui réalisent des missions en intérim peuvent louer facilement et partout une voiture ou un deux roues à un tarif solidaire.

Le véhicule automobile ou deux roues est un outil de travail pour la plupart des intérimaires. Amélie Pajot, chef de projets en charge des services mobilité au FASTT confirme : « aujourd’hui la quasi-totalité des missions d’intérim proposées par les agences d’emploi requiert un véhicule. Ce service est donc essentiel pour ceux qui ne disposent pas d’une solution de mobilité ».  Le Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT) en a fait un de ses axes, en créant le service  SOS location de véhicules.

 

Après la signature d’un partenariat avec le groupe Renault Rent et ses 300 agences, le Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT) compte aujourd’hui plus de 1 500 agences de location partenaires dans 900 villes, y compris en Guadeloupe, à la  Martinique, en Guyane et à La Réunion. Avec ce service de location solidaire, le FASTT propose aux 2 millions de salariés qui réalisent des missions en intérim chaque année de louer facilement et partout en France une voiture ou un deux roues au prix de 10 euros maximum par jour. Il est accessible à tout travailleur temporaire, dès la première heure de mission, et pour une durée limitée à 60 jours par an.  Au-delà, il est possible dans certains cas de prolonger la location à des tarifs négociés spécifiques à chaque loueur.

 

 

 

.