Travailleurs détachés : la carte BTP objet d’un trafic douteux

A peine déployée, la carte BTP qui permet d’identifier les travailleurs sur les chantiers et de détecter rapidement les embauches illégales, est déjà l’objet d’un trafic. Fausses cartes et faux représentants de la profession tentent d’abuser d’artisans ou de dirigeants de PME crédules ou faussement naïfs. Ces aigrefins proposent de leur vendre des cartes à prix d’or, parfois en usurpant la qualité de représentants de Pro BTP,  le groupe de protection sociale de la branche.

 

La carte d’identité professionnelle officielle est  exclusivement délivrée par l’Union des caisses de France (UCF) au prix unitaire de 10,80 €, quel que soit le nombre de cartes demandées et le type d’entreprise. Certains employeurs peuvent avoir besoin de conseils et d’un accompagnement, mais « attention, toutefois, aux rémunérations abusives que peuvent demander certains organismes ou syndicats », alerte la Fédération française de bâtiment (FFB), invitant ses adhérents à se référer au site www.cartebtp.fr dédié au dispositif.