Travailleurs détachés : traque sans répit en Ile-de-France

Chargée du contrôle du respect de ces règles par les entreprises étrangères et leurs donneurs d’ordre, l’inspection du travail a effectué depuis le début de l’année, près d’un millier de contrôles dans les départements de l’Ile-de-France. Une cinquantaine de sanctions administratives ont été prononcées à l’encontre d’entreprises par le Direccte depuis le 1er janvier 2018 pour non-respect des obligations administratives de déclaration préalable.

 

À la demande de la ministre du Travail, le nombre de contrôles sur ces PSI s’intensifie, afin de garantir aux salariés détachés des conditions d’emploi et de travail équivalentes à ceux des travailleurs résidant en Franc, font savoir les services de la préfecture.