Un contrat de filière pour développer les services à la personne

Pascale Boistard, secrétaire d’État chargée des Personnes âgées, et ses homologues Ségolène Neuville (Personnes handicapées) et  Christophe Sirugue (Industrie), ont signé ce 23 février un contrat de filière au profit des services à la personne .

Ce contrat de filière vise à simplifier et harmoniser les dispositifs de soutien aux acteurs, à développer l’attractivité et l’emploi, et à mettre en place une stratégie qualité pour accompagner une demande croissante. La démarche doit aussi permettre d’encourager l’innovation dans ces métiers. Les champs sont multiples : la question du vieillissement, le respect de la liberté de choix des personnes en situation de handicap et en perte d’autonomie, la garde d’enfant ou l’accompagnement des familles.

 

Le secteur des services à la personne représente en 1,4 million de salariés, répartis dans 35 000 organismes, au service de 2,7 millions de personnes. « Il était important de structurer ce secteur d’avenir, présentant de nombreuses opportunités de créations d’emplois » souligne un communiqué commun des ministères.