Un dispositif d’appui au recrutement dans l’aéronautique

La filière aéronautique doit recruter 15 000 personnes en 2015. Pour y parvenir, les ministres du Travail et de l’Économie, rejoints le secrétaire d’État chargé des Transports, annoncent un diagnostic des emplois non pourvus dans la filière aéronautique et vont mettre en œuvre, avec la profession, un plan de promotion et d’attractivité des métiers.

 

L’annonce a été faite lors de la réunion du comité stratégique de la filière aéronautique, le 22 mai dernier. L’immersion professionnelle de jeunes diplômés et de demandeurs d’emploi en reconversion dans les entreprises de la filière sera favorisée. Un plan média mettra en valeur les perspectives professionnelles offertes par les métiers industriels de la filière aéronautique. Des actions événementielles en faveur de l’emploi et de la promotion des métiers du secteur figurent également dans la panoplie . Tout cela avec le concours du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) et de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Pôle emploi et les sociétés d’intérim interviendront en appui.

 

 

Par ailleurs, les campus des métiers et des qualifications du ministère de l’Éducation nationale seront mis à contribution afin de former des candidats. L’alternance dans cette filière, qui a connu en 2015 un accroissement de 5%, et le dispositif Parcours partagé d’apprentis ( PPA) avec les PME seront accélérés.

 

Un point d’étape sera réalisé au second semestre 2015 dans le cadre du CSF aéronautique.

 

 

Le secteur aéronautique, en forte croissance, réunit en France près de 4.000 entreprises et emploie 350.000 salariés. Pour accompagner cette croissance, les entreprises du secteur bénéficient de soutiens significatifs de l’État, de ses opérateurs, et des collectivités