Un nouveau dispositif pour l’emploi dans la filière alimentaire

Le ministre du Travail François Rebsamen et son homologue de l’Agriculture Stéphane Le Foll, ont signé ce 26 février, une charte pour l’emploi dans la filière alimentaire avec les fédérations patronales du secteur, ainsi que les quatre confédérations syndicales nationales, à la notable exception de la CGT. Cette charte vise à renforcer la sécurisation des parcours professionnels, à améliorer les conditions de travail, et à faciliter la mise en place de la GPEC, en particulier dans les PME majoritaires dans les branches concernées. Le contenu des initiatives est très concret : validation des acquis de l’expérience via des transferts de compétences et du tutorat. Ce nouveau dispositif devrait bénéficier directement à plus de 12 000 salariés dans quelque 3000 entreprises. Sachant que la filière dans son ensemble compte 820 000 salariés pour 79 000 entreprises.

 

La charte restera valable deux ans (2015-2016). Elle sera dotée d’une enveloppe de 15 M€, dont un tiers déboursé par l’État. Aucun prélèvement n’est envisagé sur les fonds paritaires. La part de l’État sera puisée dans la cagnotte de la DGEFP et dans le budget du ministère de l’Agriculture.