Un palmarès des régions les plus attractives établi par l’Apec

La Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie, les Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les régions les plus attractives pour les cadres en poste, selon une étude de l’Apec fondé sur les mobilités enregistrées en 2012 et 2013.

Quelque 40 000 cadres et 250 000 non-cadres ont changé à la fois de département, de travail et de lieu de résidence en 2013. Le taux de mobilité géographique c’est-à-dire la part de salariés ayant changé de département s’élève à environ 2 % sur un an. Les cadres sont plus enclins à bouger que les cols bleus.

 

L’Apec souligne qu’un cadre sur quatre qui a changé de département a aussi rejoint un nouvel établissement, sans pour autant changer d’entreprise. Il s’agit donc de salariés de grands groupes possédant des filiales dans l’Hexagone. Sur l’ensemble de l’Hexagone, la mobilité géographique entre régions a concerné environ 1 % des cadres en poste, soit 28 000 personnes. Cinq régions concentrent les deux tiers des cadres et des non-cadres ayant changé de région : Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie et Nouvelle Aquitaine.