Un Passeport sécurité pour les intérimaires du BTP

Avant de prendre ses fonctions, tout intérimaire du BTP pourra passer par une formation pratique de deux jours, axée sur les risques généraux propres au secteur. Ce parcours est ponctué par une évaluation et la délivrance d’un Passeport sécurité intérim, en cas de réussite.

L’initiative est prise conjointement par l’Association des animateurs de prévention (ASEBTP),Entreprises générales de France (EGF BTP)  qui est le syndicat national des entreprises générales de bâtiment et de travaux publics, ainsi que l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). Elle va dans l’intérêt des entreprises, mais aussi des salariés concernés. Les partenaires ont élaboré un cahier des charges référençant les fondamentaux de la sécurité que les travailleurs temporaires doivent assimiler avant de commencer une mission sur un chantier. C’est l’objet du Passeport sécurité intérim, alias Pasi.

 

Ce dispositif repose sur une formation pratique de deux jours sur les risques généraux propres au BTP. Elle se conclut par une évaluation et la délivrance d’un Passeport sécurité intérim en cas de réussite. Une plate-forme digitale est accessible à toutes les entreprises du BTP ainsi qu’aux entreprises de travail temporaire. Elle liste les formations Pasi suivies par les intérimaires. Ceux-ci, une fois passés par ce sas, pourront travailler pour plusieurs entreprises sans avoir à suivre une nouvelle formation à chaque mission