Un rapport donne des pistes pour développer l’insertion par l’activité économique en Ile- de-France

Le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) formule, dans un avis adopté le 6 octobre, des propositions pour favoriser le développement des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) en Ile-de-France.

Instruments de lutte contre le chômage pour les personnes les plus éloignées du marché du travail traditionnel, les 407 SIAE franciliennes emploient, en 2014, près de 28 000 salariés. Vecteur d’inclusion, ces structures sont un levier économique pour les territoires sur lesquels elles sont implantées. Pour développer l’insertion par l’activité économique, le Ceser formule des préconisations, rassemblées au sein de 3 axes.

 

Primo, une stratégie et un plan d’action. Cela consistera à valoriser l’utilité et les bénéfices de l’insertion par l’activité économique , à redéfinir des r des objectifs régionaux. Secundo, le Ceser  propose d’accorder à ce secteur des moyens suffisants. Autrement dit, inscrire les crédits nécessaires, dès le budget 2017 du Conseil régional, pour réaliser les actions définies et prévoir une dotation conséquente pour le Fonds de transition en faveur des SIAE, mises en difficulté par la suppression du dispositif « emplois tremplins SIAE ». En outre, il faudra faciliter le recours au Fonds social européen (FSE) pour financer les projets des SIAE.

 

Tertio, le Ceser recommande d’instituer un service de coordination dédié à la formation des demandeurs d’emploi et placé sous la responsabilité du Conseil régional, de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes par la coopération entre les Missions locales et les structures d’insertion par l’activité économique.