Un salarié européen sur trois est mécontent de son manager, selon une étude ADP

L’enquête européenne que publie ADP est désarmante. Près de 33 % des salariés européens sont mécontents de la qualité du management. Un sur dix déplore que son supérieur hiérarchique le connaisse « à peine ». La même proportion n’a « aucune confiance » en la qualité de sa direction (12 %). Ce n’est pas tout : les employés expriment aussi un sentiment d’insécurité, notamment face à des clients agressifs (34 %). Pire, 44 % sentent mal à l’aise au boulot. « Souvent à cause d’un management qui ne les soutient pas, d’un stress trop présent, de relations difficiles avec les collègues et d’un environnement professionnel hostile », peut-on lire dans le document. Les mesures visant à assurer le bien-être psychologique et mental sont par ailleurs très limitées, avec seulement quelques salariés ayant reçu un accompagnement.

 

Carlos Fontelas De Carvalho (photo), président d’ADP en France et en Suisse, explique : « les entreprises européennes ne parviennent pas encore à trouver de solutions, et c’est une source d’inquiétude. Il est essentiel que les responsables, les leaders, et les équipes RH prennent le temps de mieux comprendre leurs salariés. En apprenant à connaître vos collaborateurs, depuis leurs compétences jusqu’à leurs aspirations, vous devenez capable de véritablement les inspirer, les accompagner et les impliquer, ce qui, en retour, permet d’accroître la productivité et le succès de l’entreprise. »

 

Cette enquête portant sur plus de 2 000 salariés a été menée en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni