Une mutuelle sur cinq n’augmentera pas son tarif cette année

En 2021, les cotisations aux mutuelles augmenteront de 2,6  en moyenne. La hausse, plus sensible pour les contrats collectifs que pour les individuels : entre 3,6 % et 3,3 % dans un cas, contre 2,1 % dans l’autre. La hausse s’explique principalement par l’augmentation des dépenses de santé estimée par les mutuelles pour 2021.

 

Ces chiffres ressortent de l’étude annuelle de la Mutualité française auprès de ses adhérentes.  La fédération précise que « cette évolution s’inscrit dans l’augmentation moyenne annuelle des dépenses de santé des mutuelles observée sur les 10 dernières années ». Cette étude constate également que parmi les mutuelles participantes, une sur cinq n’augmente pas ses cotisations en 2021.

 

 En 10 ans, les complémentaires santé ont augmenté leurs remboursements aux adhérents de 29 %. En 2019, les mutuelles ont reversé à leurs adhérents 79 % de leurs cotisations (hors taxe) sous forme de prestations (hors frais de gestion des sinistres), plaçant leur retour sur cotisations devant celui des sociétés d’assurances (75 %).

 

Les mutuelles demeurent majoritaires sur le marché de l’assurance santé, représentant 50 % des cotisations collectées en 2019. La santé représente 85 % du chiffre d’affaires des mutuelles (49 % pour les institutions de prévoyance et 6 % pour les sociétés d’assurances privées).