Une négociation pour relancer le dialogue social au sein des entreprises

Le ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social, François Rebsamen, a adressé le 29 juillet un document d’orientation aux huit organisations syndicales et patronales représentatives, les invitant à ouvrir une négociation.

L’objectif est d’améliorer la représentation des salariés, en particulier dans les petites et moyennes entreprises, de « rendre plus stratégiques et efficaces les consultations des institutions représentatives du personnel, et à mieux organiser les parcours des militants syndicaux. ». Il s’agit aussi de « renforcer la qualité du dialogue social, pour en faire un outil encore plus efficace au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation des salariés » détaille un communiqué du ministère du Travail. La négociation doit s’ouvrir à la rentrée 2014 et s’achever avant la fin de l’année, ouvrant la voie à un projet de loi qui transposera les avancées qui découleront d’un éventuel accord . mais le gouvernement n’écarte pas l’hypothèse d’un échec et parle dans ce cas de dispositifs « qui s’imposeront ».

Document : La feuille de route intégrale du ministre