Unsa : « le Covid-19 contracté en situation de travail doit être reconnu comme une maladie professionnelle »

Pour l’UNSA et son secrétaire général Laurent Escure (photo), il n’y a pas de doute, « l’infection au Covid-19 dans le cadre professionnel doit être prise en charge par la branche accidents du travail et maladies professionnelles de l’Assurance maladie. Et cela pour tous les salariés. Le 23 mars dernier, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Varin, avait annoncé que l’infection au coronavirus serait automatiquement et systématiquement reconnue comme maladie professionnelle pour les personnels soignants.

 

L’Unsa rejoint le chœur des organisations qui demandent l’extension de cette disposition à tous les salariés, afin de permettre la continuité de la vie économique. Outre les soignants, de nombreuses autres professions restent au front dans les secteurs des transports, de la distribution alimentaire, de la sécurité, de la propreté, etc.

“Ces salariés, souvent au contact du public, travaillent dans des secteurs stratégiques pour assurer quotidiennement les besoins essentiels de la population. À ce titre, ils sont plus exposés au virus et à ses conséquences”, argumente le syndicat. Elle invite Olivier Varin à “publier dès à présent les textes qui permettront cette reconnaissance”.