Mise en place des CSE : Syndex fait d’une pierre deux coups

Une initiative socialement utile et économiquement porteuse. Le cabinet d’expertise Syndex va faire d’une pierre deux coups. Du 12 au 16 février, il orchestre une campagne d’information à destination des élus des CE, CHSCT et DP sur l’importance de bien négocier la mise en place du Conseil social et économique (CSE). Ce n’est pas totalement désintéressé, Syndex (qui est une Scop) en profitera pour faire mousser son offre d’accompagnement « à la carte » et construite en partenariat avec des avocats.

 

Le cabinet a construit avec un réseau d’avocats partenaires une offre de service visant à accompagner les élus dans la compréhension du conseil social et économique, en vue des négociations sur leur mise en place, afin que « ce passage ne soit pas synonyme d’instance au rabais, et que les droits des salariés ne reculent pas ».  « La participation active des élus au diagnostic du dialogue social au sein de leur entreprise s’est rapidement imposée dans la construction de notre offre. Cette étape est indispensable pour rendre les élus acteurs de la transformation de leurs instances », explique Catherine Allemand (au centre, sur la photo), membre du comité de direction de Syndex.

 

Modulable, l’offre comporte quatre niveaux.  Le premier a pour but d’aider à comprendre le CSE  et son fonctionnement.  Le deuxième donne des outils pour faire un « diagnostic express de l’entreprise, des instances représentatives du personnel et du dialogue social », tout en identifiant les besoins. Un troisième niveau permet de confronter ses besoins avec les ordonnances, avec une bonne compréhension des enjeux de la négociation. Le quatrième et dernier étage de l’offre traite de l’art et de la manière de négocier la mise en place du CSE, en sachant décrypter les propositions, pour mieux rebondir entre deux séances.